LETTRE A

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

ADULTE.

Règle générale. Tous les adultes, dans un rêve d'enfant, représentent soit son père, soit sa mère, soit une personne ayant autorité sur lui. Si le rêve est un cauchemar dans lequel un adulte met l'enfant en danger, il peut s'agir d'un comportement des parents (ou d'un proche), néfaste pour l'enfant. Si, au contraire, tout l'entourage le choie et le cajole, l'adulte en question peut être son propre ego, qui se croit "grand" et qui le dirige, lui interdit de s'exprimer, le culpabilise ou le dévalorise. Ou encore le pousse à être insupportable, à faire des caprices, à n'être jamais satisfait.

Il faut expliquer cela à l'enfant. Il saura de quoi il s'agit, et cela lui permettra de "grandir" psychiquement. C'est pourquoi cela est très important qu'il comprenne le sens de son rêve... Toutes ces remarques sont également valables pour un rêveur adulte.

Exemple : Un homme me poursuit pour me tuer............Réveil en sueur..........

C'est un rêve très fréquent, qui peut aussi bien hanter les nuits d'un adulte. Parfois, il s'agit du père, parfois de la mère, parfois encore d'un agresseur adulte qui a (ou a eu) un pouvoir sur le rêveur (mari, femme, ou même enfant qui terrorise ses parents...). MAIS souvent aussi, ce tueur potentiel symbolise l'ego qui poursuit le rêveur en le culpabilisant, en le faisant douter de lui-même, en lui interdisant d'être heureux. Le tueur peut également être un animal, un végétal, une machine... cela ne change rien à cette interprétation.

 

AIR.

Règle générale. L'air est en relation avec l'atmosphère familiale. Si le rêveur étouffe dans son rêve, il s'agit probablement d'une situation irrespirable, ou d'une relation particulière avec quelqu'un qui l'empêche de respirer. Le décor du rêve doit fournir des indices afin de ne pas se tromper. Mais si personne ne se conduit de la sorte avec lui, il faut encore une fois, chercher du côté de l'ego, qui prend toute la place à l'intérieur du sujet, au point qu'il a l'impression d'étouffer.

Exemple : Je suis au fond de l'eau, l'air va me manquer, je sais que je vais mourir... et je me réveille juste avant, dans un état de profonde angoisse.

Ici, le rêve parle en principe de la mère du rêveur, puisque l'eau est un symbole des eaux matricielles. Cette mère noie son enfant, l'étouffe, l'empêche de respirer, et génère en lui une angoisse qui n'est pas forcément moins forte quand l'enfant est devenu adulte (parfois même au contraire).

Si le rêveur ne se sent pas éclairé par cette traduction, il doit se poser la question sur son propre ego (qui l'étouffe en le maintenant dans l'inconscience).

Si le rêveur étouffe dans un cirque de montagne entouré de pics élevés, la relation à incriminer est plutôt celle du père, car tout objet en excroissance (la montagne) est une évocation phallique, donc masculine. Mais la montagne est aussi un symbole de l'ego...

Il arrive du reste que ce type de rêve montre le rêveur aussi à l'aise dans l'eau que s'il était un poisson. Dans ce cas, le rêve met en scène une mère avec laquelle la relation est sans problème, ou encore le sujet lui-même, très à l'aise dans son propre inconscient.

Expressions possibles : Ne pas manquer d'air ou Être gonflé = avoir du culot ; Brasser beaucoup d'air (inutilement) = personne inefficace ; Gonfler quelqu'un = Exaspération ; Pomper l'air = même sens .

Le ballon de baudruche, gonflé d'air, mais qu'un coup d'épingle crève, est un symbole de l'ego, capable de prendre beaucoup de place à l'intérieur du rêveur, mais qui se dégonfle à la seconde si le sujet cesse de s'identifier à lui. Les blessures d'amour-propre font mal quand l'homme croit être son ego.

Le Vent. Là encore, il y a plusieurs interprétations possibles. Soit il s'agit d'une tempête (= le rêveur est pris dans la "tourmente", c'est-à-dire dans la colère d'un proche, ou dans la sienne propre), et son rêve lui montre les agissements de l'ego... Soit il s'agit d'un vent bienfaisant, qui chasse les miasmes morbides, qui caresse, qui donne la vie au feuillage, qui rafraichit, etc., et dans ce cas, le vent doit être pris dans son sens initial de "PNEUMA" (grec) ou "ROUHA" (hébreu), deux langues où le mot "vent" signifiait aussi "l'Esprit" (= Dieu). En fait, on pourrait dire que la respiration intérieure de l'homme lui vient de sa liberté psychique, générée par la pleine conscience. (Si Dieu existe, il est pure conscience, alors que l'être humain est conscience partielle). Notre monde intérieur aussi peut être plus ou moins respirable : l'ego le pollue, alors que la croissance du conscient l'oxygène et le purifie.

Je répète encore une fois qu'aucune interprétation ne tient si le rêveur n'en sent pas la pertinence dans son coeur : c'est lui qui doit choisir parmi toutes les pistes proposées. Et si aucune ne lui convient, c'est que son cas ne se trouve pas dans mes explications. Désolée...

 

ANGE. (voir Facteur). Ce mot est fréquemment employé pour désigner quelqu'un : "Mon ange"... Avant de partir dans une spiritualité douteuse, il est donc préférable de vérifier cette piste. Par exemple, si l'ange se transforme en démon, il peut s'agir de deux attitudes opposées de quelqu'un (enfant, ou adulte), qui tantôt, se conduit comme un ange, et d'autres fois, est un véritable démon (dans le cas d'un enfant, on dira plutôt "un petit diable").
Ceci dit, l'ange est un symbole de l'âme, qu'elle soit masculine ou féminine. Cela explique en même temps que l'homme se soit si souvent interrogé sur le sexe des anges. Le corps est sexué, mais l'âme ne peut pas l'être, du moins dans le sens physique : si le conscient est féminin, l'inconscient est masculin, et vice-versa. Mais cette valeur est hors-sexe. Il faut également savoir que l'ego est très capable de prendre l'apparence d'un ange. Dans ce cas, il y a généralement dans le rêve un indice qui doit permettre au rêveur de douter.

ANIMAL. (voir Insectes).

Règle générale. Comme dans les Fables de La Fontaine, les animaux mettent en scène différents caractères humains. Ils représentent donc presque toujours quelqu'un (le rêveur lui-même ou un proche). Par ailleurs, tous les bébés animaux représentent (en principe) un enfant : soit le petit rêveur, soit l'enfant du rêveur, soit l'aspect infantile du rêveur adulte, ou encore l'aspect infantile d'un proche du rêveur.

Inversement, les animaux adultes mettent en scène une grande personne (soit les parents du rêveur enfant, soit l'aspect adulte du rêveur lui-même, soit un proche dont le comportement est celui de l'animal du rêve).

Bien entendu, si l'animal est dangereux, il représente quelqu'un de dangereux pour le rêveur (enfant ou adulte), et ce quelqu'un peut parfaitement être son propre ego.

Exemple : Une chienne et ses chiots. Un chien arrive et menace les petits. La chienne a peur, et le mâle les attaque........................Réveil angoissé.......

Il s'agit là d'une situation hélas fréquente : la mère (la chienne) d'un enfant a peur de son mari (le chien) - qui est parfois son second mari - et elle est incapable de protéger son petit (les chiots) des agressions de son père ou de son beau-père.

Mais toutes les situations familiales sont possibles, et peuvent être mises en scène avec des femelles et leurs petits.

Exemple : Une chatte allaite ses petits. Elle ronronne. Réveil heureux.

C'est l'évocation de la relation mère-enfant, que ce soit le rêve de l'une ou de l'autre.

Certains animaux sont toutefois porteurs d'une symbolique particulière. En voici une liste par ordre alphabétique.

...Agneau. (voir Brebis et Mouton). Peut symboliser un enfant, comme tous les bébés animaux.

(Bible). L'Agneau = Le Fils de l'homme = L'enfant qui doit naître dans l'âme humaine (la Brebis) afin de la conduire et de la sauver.

...Âne.Dans certains cas, l'âne peut évoquer un cancre à l'école (cf "porter le bonnet d'âne"). Mais ce sera davantage la mise en scène d'un jugement d'adulte sur un enfant, qu'un constat objectif du comportement de l'enfant. Car le rêve ne juge pas : il permet seulement à l'enfant de prendre conscience du jugement des adultes (qui est souvent très superficiel et injuste).

Plus généralement, l'âne symbolise l'humilité et la modestie. Il est directement relié à l'âme humaine, qui supporte souvent de lourdes charges, sans se plaindre, et en acceptant les injustices de son sort.

(Bible). Cet âne-là est évoqué dans ce passage connu des Evangiles, où le Christ entre dans Jérusalem, porté sur le petit d'une ânesse. Cela signifie qu'une spiritualité authentique ne peut entrer dans notre âme (Jérusalem) que si elle est portée par notre humilité....

...Baleine.En tant que mammifère marin, elle représente souvent la mère. Si elle se comporte comme un monstre, elle peut représenter une mère dangereuse. Mais elle peut aussi représenter l'ego. (voir Monstre).

...Brebis. (voir Agneau et Mouton). Bible. Les Evangiles utilisent la Brebis dans le sens symbolique de l'âme, menacée par le Loup-ego. (voir Loup). Du coup, dans cette lecture, il devient évident que "l'Agneau" symbolise "le Fils de l'Homme", c'est-à-dire l'Enfant psychique (ou spirituel), qui doit naître dans notre monde intérieur (Fils de notre âme-brebis), afin de la sauver du pouvoir destructeur des tyrans extérieurs (les parents / les gourous, religieux ou laïques) ou intérieurs (l'ego). (cf Psychanalyse de la Bible).

...Caméléon. Met en scène le comportement de quelqu'un qui manque de personnalité, qui cherche à se fondre dans la masse, qui copie les fonctionnements d'autrui.

Pourtant, en tant que reptile, le caméléon peut parfaitement représenter l'ego, qui se nourrit des soucis (voir Idiot et Mouche).

...Chameau. Sur le plan extérieur, cet animal peut symboliser quelqu'un dont le rêveur pense que "c'est un vrai chameau." Il peut également mettre en scène le rêveur lui-même, dans un comportement négatif, dont il a conscience. Sur le plan intérieur, le chameau est un animal capable de traverser le désert en emportant sa réserve d'eau dans sa bosse. C'est pourquoi il est aussi un symbole d'une traversée difficile (solitude par exemple, mais aussi renoncement / détachement), grâce à l'eau de l'inconscient que l'être humain porte en lui-même. (voir Désert).

...Cheval.(cf Réincarnation). Le cheval porte l'homme, comme la mère porte l'enfant, et comme l'inconscient porte le conscient. En principe, pour un enfant, le cheval représente sa mère. (Pour un adulte aussi, lorsque le cordon n'est pas coupé).

Exemple: "Je vois un cocher frapper son cheval." Forte angoisse. = Le père de la petite rêveuse est violent avec sa mère.

Ensuite, dans un rêve d'adulte libéré de sa mère, le cheval devient un symbole fort de l'inconscient. Cela met donc en scène le rêveur lui-même. Du reste, un couple de chevaux image la relation de couple du sujet (ou d'un proche).

...Chèvre. Le rêveur ou un proche, du signe du Capricorne. Sinon, symboliquement, la chèvre représente la mère, puisqu'elle donne du lait, comme elle. Une chèvre négative ou dangereuse, peut mettre en scène l'ego (qui prendrait pour modèle la mère - néfaste - du rêveur).

...Crabe. Peut évoquer une personne du signe du Cancer. Dans la mesure où cet animal habite dans l'eau, il est souvent relié à des comportements maternels (la mère du rêveur ou l'aspect maternel d'une femme). Enfin, dans la symbolique intérieure, le crabe est un contenu de l'inconscient, dont le rêveur peut nourrir son conscient. Dans ce cas, le rêveur mangera du crabe et trouvera cela délicieux.

Toutefois, selon le comportement de l'animal, le rêveur peut reconnaître un proche ou lui-même. Si le crabe ronge ou emprisonne quelque chose dans ses pinces, il symbolisera tout naturellement l'ego.

...Crocodile.Symbolise un adulte dangereux (souvent le père). Mais c'est aussi - et surtout - un grand symbole de l'ego (par exemple dans Job, la description du crocodile, appelé Léviathan).

...Dauphin.Adulte, ce sera un des parents, ou un proche (gentil, bien entendu). Jeune, il représentera plutôt un enfant. Il peut aussi, évidemment, mettre en scène une personne appelée "Delphine"... Il symbolise très naturellement l'inconscient du sujet - son meilleur ami. S'il est inquiétant et dangereux, ce sera l'ego.

...Eléphant.Il représente le rêveur ou un proche, dont le comportement a quelque chose à voir avec cet animal.

1) Un gros pataud, lourd comme "un éléphant dans un magasin de porcelaine".

2) Quelqu'un qui n'oublie rien ("une mémoire d'éléphant").

3) Quelqu'un qui trahit ("un éléphant, ça trompe énormément"). À cause de sa trompe, cette symbolique-là intervient souvent en français...

4) Personnellement, je doute fort de la valeur symbolique de sagesse (comme en Orient) : en effet, la taille de l'éléphant le rapproche tout naturellement de l'ego, et si par hasard il est blanc, cela signifie seulement que le rêveur a conscience de cet ego.

...Fouine. Met en scène une personne curieuse, indiscrète (le rêveur ou un proche).

...Grenouille.(voir Poisson) Symbolise souvent la mère. Si elle est "petite", elle peut représenter un enfant, ou l'enfant qui reste en soi, (ou à l'intérieur d'un proche). Si c'est une rainette, il y a probablement un jeu de mots (= la petite reine), surnom affectif donné à quelqu'un. Un crapaud peut évoquer le père, ou un enfant (que ses parents appellent "mon crapaud"). De plus, comme tous les animaux qui vivent dans l'eau, la grenouille peut être un symbole des contenus de l'inconscient (comme les poissons). Mais aussi comme l'ego... surtout s'il s'agit d'un crapaud purulent. (cf Psychanalyse des contes ). Toutefois, dans un contexte positif, la grenouille peut symboliser l'inconscient, c'est-à-dire l'âme du rêveur.

...Hérisson. Comme le cactus, cet animal symbolise une personne piquante : le rêveur lui-même ou un proche... ou l'ego.

...Hippopotame. Il s'agit normalement d'un symbole maternel, car "hippo" (=cheval) et "potamos" (=rivière) sont deux mots qui symbolisent la mère. Bible. Job décrit l'hippopotame (Bé'hemoth) comme une bête dont la puissance est terrifiante. On peut y voir le symbole des mères (qui ignorent souvent l'immensité de leur pouvoir), mais on peut aussi y voir le symbole de l'ego (qui reproduit souvent le comportement néfaste de la mère du sujet).

...Kangourou. Symbole maternel, à cause de la poche ventrale où la mère garde son petit. Il faut pourtant signaler un jeu de mots possible : Gourou est en effet contenu dans ce mot. Si le rêveur a effectivement un maître spirituel, celui-ci peut être évoqué par un quand (?) gourou...

...Lapin. Peut représenter un proche. Expressions possibles : "Un chaud lapin" ; "Poser un lapin"; "Être une vraie lapine"; "Faire l'amour comme un lapin"; etc... Le dessin animé ramène en principe le rêveur à un comportement d'enfant. Si le lapin est dangereux, il sera l'ego.

...Lion. Le père peut parfaitement être symbolisé par cet animal. Dans le dessin animé "Le Roi Lion", on voit bien que toute l'histoire est en fait celle d'un "petit d'homme", symbolisé par le lionceau. Toutefois, le Lion peut aussi représenter une personne de ce signe astrologique, ou quelqu'un appelé "Lionel". Enfin, le Lion est aussi un grand symbole de l'ego, extrêmement dangereux, comme tous les fauves.

...Lionne. Même valeur que le père, pour la mère. Sinon, ce sera l'ego.

...Loup.Il peut mettre en scène une personne nommée : Lou, ou Loup.

Il peut aussi représenter les parents. Il faut alors tenir compte de l'attitude du loup : si elle génère confort et sécurité, les parents sont des protecteurs efficaces de leur enfant. Si, au contraire, il y a angoisse ou terreur, alors, le rêve met en scène leurs abus de pouvoir.

...Louve. Symbole possible de la mère. L'histoire du Petit Chaperon Rouge nous montre une mère, dont l'ego-loup dévore sa petite fille. En d'autres termes, c'est une mère qui "se nourrit" de ses enfants, qui les "bouffe"...(voir Araignée).

Dans le cas où les parents ne sont pas concernés, l'ego est le seul en cause. Il peut s'agir alors du Loup-Garou. Les légendes qui le mettent en scène nous montrent clairement les méfaits de l'ego, chez l'être humain, et cela depuis la nuit des temps. Il est étrange de constater combien, en français, le mot "garou" est proche du mot "gourou". Ce n'est peut-être pas un hasard, car les gourous de tout poil sont (selon mon analyse) les premières victimes de leur propre ego. (voir Monstre, ci-dessous).

...Monstre. (voir Loup-Garou, ci-dessus). Quel qu'il soit, le Monstre représente en principe quelqu'un ou quelque chose qui terrorise le rêveur, y compris son propre ego. (voir Baleine et Dinosaure)

...Mouton. (voir Agneau et Brebis). Expression possible : Être moutonnier (= suivre les ordres sans réfléchir, faire comme les autres). Toutefois, à travers la brebis, le bélier et l'agneau, on retrouve la cellule familiale de base : mère, père et enfant. Le Bélier peut être aussi évocateur d'une personne portant ce signe astrologique.

...Oiseau. Symbole connu de l'âme humaine, l'oiseau indique la situation intérieure du rêveur : Enfermé dans une cage (= l'utérus maternel / un couple étouffant / un ego garde-chiourme), ou libre de voler dans les airs (indépendance intérieure et extérieure).

la chouette, qui voit la nuit, dit au rêveur qu'il se repère bien dans son propre inconscient. Cependant, si elle est inquiétante, elle symbolisera l'ego.

Le perroquet, met en scène une personne qui répète ce que les autres disent, et n'a pas de discours personnel.

Le pigeon a un double sens : Soit il s'agit de l'âme ("Deux pigeons s'aimaient d'amour tendre..."), soit il s'agit de l'expression : "C'est un pigeon", "je me suis fait pigeonner" = Le rêveur (ou un proche) se laisse duper.

Le vautour,, peut mettre en scène un individu sans scrupule ("C'est un vautour"). Sur le plan intérieur, le vautour peut représenter l'ego, qui se nourrit de l'âme du rêveur (rêve pénible).

Mais il ne faut pas oublier que le vautour reste un Oiseau qui se nourrit de charogne. Or, notre âme se nourrit des morts intérieures (qui nous font évoluer, qui nous libèrent). Dans ce cas, l'ambiance du rêve doit être positive.

(Bible) : Quand les disciples demandent au Christ où sera le Royaume des Cieux, il répond, de façon très sibylline : "Là où sera le cadavre, là seront les vautours." Ce qui pourrait signifier que la mort (de l'ego) permet à notre âme de se nourrir de lui, et que c'est cela, la paix intérieure (le royaume des cieux = le règne de l'Esprit dans notre âme). Toutefois, cela pourrait aussi signifier le contraire : l'ego-vautour se nourrit de nos souffrances et peut conduire certains individus au suicide.

...Ours.Symbolise en général quelqu'un d'un peu sauvage, qui fuit la compagnie, qui n'est pas très sociable. C'est une expression connue de notre vocabulaire familier, évoquant une personne "bourrue" : C'est un ours... Sur le plan intérieur, l'ours peut symboliser l'ego.

...Pieuvre. Symbolise quelqu'un qui emprisonne ou étouffe le rêveur, par son pouvoir tentaculaire. Cet animal peut donc mettre en scène un proche (plan extérieur), mais aussi l'ego (plan intérieur). S'il s'agit du rêveur lui-même, cette image peut lui montrer son véritable comportement vis à vis d'autrui.

...Poisson.(voir Grenouille, Fruit, et Filet). Outre le signe astrologique, le poisson représente souvent l'enfant dans les eaux matricielles, surtout s'il est, comme ici, dans un bocal... Ou encore, s'il est accroché au bout d'une ligne (= le cordon ombilical).

Bible. Toutefois, dans les Ecritures (ainsi que dans les rêves d'adulte) les poissons symbolisent les "contenus de l'inconscient." C'est pourquoi les Chrétiens doivent manger du poisson le Vendredi. Il s'agit là d'un symbole : nourrir son âme consciente avec la matière vivante qui se trouve dans l'inconscient. Or, il est très difficile de le faire si on ne comprend pas ses rêves. (Voir Diète et Ichtus).

...Poule.Symbole fréquent de la "mère-poule". Peut éventuellement représenter une femme, dans un rêve d'homme, selon l'expression connue : "ma poule".

...Rat. (voir Souris). Symbole phallique (car cet animal a la faculté de s'enfiler dans un trou...), le rat peut parler de sexe. Cela explique en même temps l'image classique de madame, perchée sur une chaise, et poussant de grands cris en voyant déambuler une petite souris...

Toutefois, il y a bien sûr, un autre degré d'explication, comme dans la plupart des symboles : le rat (qui ronge) et la souris, (qui pollue et parasite les maisons) peuvent parfaitement être des symboles de l'ego (qui nous ronge de l'intérieur, et se nourrit à nos dépens).

Enfin, "le petit rat" peut évoquer un enfant (terme affectif ou activité de danse) ; la "souris grise" peut mettre en scène une personne discrète : les sens proposés ne doivent pas torturer le rêve. Quand ils ne fonctionnent pas, c'est que le rêve a utilisé le symbole dans un autre sens. Ce lexique est au service du rêve - et non l'inverse...

...Renard. Malin et rusé, cet animal est un symbole classique de l'ego. L'image choisie montre ce qu'il est capable de faire à notre âme. Bien entendu, sur le plan extérieur, il peut toujours s'agir d'un proche, ou du rêveur lui-même, dont on peut dire qu'il est un "renard", avec la malhonnêteté que cela implique. C'est donc au rêveur de savoir ce qui lui convient le mieux.

...Requin.Grand symbole de l'ego, qui se cache dans l'inconscient (la mer). Bien entendu, si le rêveur ne se sent pas menacé par son propre ego, il s'agira d'une personne qui se conduit comme un "requin" en général (portrait), ou comme un dangereux prédateur, avec lui en particulier.

...Sanglier. Porc. Cochon. (voir Truie et Verrat). Comme tout mâle, il peut représenter le père, le géniteur. (voir également Taureau). Toutefois, cet animal en particulier peut être chargé très "sexe" ou même vice, selon les expressions : "Cest un cochon, c'est un porc." Dans un rêve d'enfant, cela peut indiquer un adulte qui l'utilise sexuellement. Dans un rêve d'adulte, il peut mettre en scène un individu très porté sur la chose.

...Serpent.(voir Corde). Contrairement à ce que la psychanalyse classique affirme, le serpent n'est pas un symbole phallique. C'est juste un des plus grands symboles de l'ego, cet ennemi intérieur capable d'étouffer le rêveur, de le réduire à l'impuissance, de le maintenir dans la dépression et même de le pousser au suicide.

Bible. En effet, dans la Genèse, le Serpent symbolise l'ego, qui tente l'homme dès que celui-ci devient conscient, en lui faisant croire qu'il ( ego ) est comme Dieu, puisqu'il sait faire la différence entre le bien et le mal. Hélas, l'ego pousse l'homme vers le mal, en lui faisant croire qu'il fait (le) bien. En prendre conscience permet de le maîtriser.

...Singe. Comme tous les animaux, le singe représentera un proche ou le rêveur lui-même, s'il "singe" quelqu'un, s'il fait des "singeries". Sur le plan intérieur, cet animal symbolise l'ego. Dans le choix de l'image, l'idée, c'est que l'ego empêche l'homme de voir, d'entendre ou de s'exprimer.

...Souris. (voir Rat). Symbole phallique, comme le rat, elle représente souvent un homme. Mais elle peut aussi imager l'ego, qui ronge le rêveur. Enfin, un jeu de mots est possible, sur le verbe sourire (si le contexte s'y prête).

...Taureau.Soit le père (le géniteur ou la fonction paternelle), soit une personne du signe du Taureau. L'attitude du taureau dans le rêve sera déterminante : Soit le rêveur y reconnaîtra celle d'un proche (un "fonceur" ? un coléreux ? etc...), soit il y verra l'évocation d'un comportement qui lui appartient en propre. S'il ne reconnaît ni son père, ni un autre proche, ni lui-même, il faut alors prendre une fois de plus la piste de l'ego, qui se conduit dans son âme comme dans une arène, et le met sans doute en difficulté. (voir Sanglier)

...Tigre.Comme toutes les bêtes féroces, le tigre peut représenter une personne qui met le rêveur en danger.

Mais il peut s'agir aussi de tout autre chose : certaines mères sont des "tigresses" pour défendre leurs "petits"....

Enfin, si rien ne fonctionne sur le plan extérieur, le tigre représentera l'ego, susceptible de dévorer l'âme du rêveur.

...Tortue.Peut symboliser la lenteur du rêveur ou d'un proche. Elle peut également représenter les parents (ronde comme le ventre maternel, et dotée d'appendices phalliques, comme papa (les pattes, et la queue...). Elle peut enfin être la base d'un jeu de mots : le tort tue (si c'est pertinent pour le rêveur). On peut aussi s'interroger sur la valeur possible de l'ego : après tout, cet animal est de la famille des reptiles...

...Truie. (voir Sanglier et Verrat). Si le rêve la montre avec ses porcelets, elle est sans doute un symbole maternel. Dans un autre contexte, elle peut évoquer un comportement négatif (sexuel ou autre...) de la part d'un proche, ou du rêveur lui-même.

...Vache.Elle donne du lait, c'est pourquoi elle est un parfait symbole de la mère. Mais il arrive toujours un moment où l'enfant n'a plus besoin de lait. À ce moment-là, cette bonne maman risque de devenir pesante. Toutes les mères devraient savoir cela, afin de "lâcher" leur "petit" devenu grand....

...Verrat. (voir Sanglier et Truie). Jeu de mots possible sur le futur du verbe Voir.

 

ANIMAUX FAMILIERS (CHATS et CHIENS).

Règle générale. Si l'animal du rêve est l'animal familier du rêveur, il a de grandes chances de le représenter, de même que tous ses objets personnels (voiture, vélo, sac etc...). De la même façon, le chien d'un proche représentera ce proche. Beaucoup de rêves sont des portraits (du rêveur ou d'un proche). La lucidité passe par la vision objective des autres et de soi-même.

Exemples : 1. Notre chien tourne autour de la table en grognant.

= Le père du rêveur est grognon. Sa femme lui dit souvent : "Arrête de tourner autour du pot en maugréant, et dis ce que tu as sur le coeur..." Le rêve met en scène cette situation, car le rêveur a une relation conflictuelle avec son père, et de nombreux rêves lui en donnent des portraits objectifs.

2. Je retrouve mon chat, que j'avais perdu. Je le prends dans mes bras, je le cajole. Puis, brutalement, je me rends compte que ce n'est pas lui : le mien avait la queue coupée, et celui-ci a une longue queue. Je suis extrêmement déçue.

= Ici, le chat met en scène la relation amoureuse de la jeune rêveuse avec son ami. Comme beaucoup de femmes, elle souhaite parfois de la tendresse gratuite, et quand elle croit l'obtenir (le chat sans queue), les câlins dérapent dans le sexe (le chat avec la longue queue), ce qui la déçoit énormément.

3. Cauchemar d'une fillette de 4 ans, à qui on a donné un petit chat, récemment : Je m'aperçois que quelqu'un a coupé la queue de mon petit chat. Réveil en pleurs.

= Les parents de cette petite fille viennent de se séparer. Elle est donc coupée de son papa (la queue de chat), et le ressent comme une véritable mutilation, car bien entendu, le chaton la représente.

4. Je vois ma chienne allaiter ses chiots. Soudain, ils se transforment en jeunes loups et lui déchirent les têtines et le ventre.

= La rêveuse est mère de deux garçons, qui ont choisi d'aller habiter avec leur père, suite à la séparation des parents. Cette décision a déchiré la rêveuse dans sa fonction maternelle.

5. J'ai encore rêvé de la chienne que nous avions quand j'étais adolescente. Comme toujours, je la prends dans mes bras, et je pleure, car je sais qu'elle est morte, et je n'en ai toujours pas fait le deuil : j'ai véritablement aimé cette chienne comme on peut aimer un être humain...

= La première piste proposée était celle de la mère de la rêveuse, décédée, mais qu'elle pleurait encore. Or, il n'en était rien. Sa mère était en vie, et leur relation était mauvaise depuis toujours. Mais parler de cette chienne lui faisait monter les larmes aux yeux : c'est elle-même qu'elle symbolisait. En fait, elle ne pleurait pas sur sa chienne, mais sur elle-même, dont une partie vitale était morte, à cause du comportement de sa mère, justement. Elle comprit alors pourquoi elle avait une si forte émotion quand elle pensait à cet animal, car elle avait toujours senti qu'il y avait là-dessous quelque chose d'excessif...

6. J'ai toute ma famille à la maison. Je leur ai préparé un repas. J'apporte la grosse cocotte et la pose sur la table. Quand je soulève le couvercle, je me rends compte avec horreur que je leur ai fait cuire ma chatte adorée...

= C'est la mise en scène onirique de l'expression connue : Ma famille me "bouffe". Beaucoup de femmes se laissent en effet dévorer par leurs proches. Il faut ajouter que quelquefois, elles se donnent elles-mêmes en pâture, alors que personne ne le leur demande. Le rêve inverse existe aussi :

7. Notre chienne a eu des chiots. Dans mon rêve, je me rends compte que je les ai fait cuire, et je suis horrifiée.

= Il s'agit là de la mère qui "dévore" ses enfants, qui se nourrit d'eux affectivement, avec un excès que son rêve lui fait toucher du doigt. En règle générale, on peut dire que, lorsque la mère étouffe la femme, le mari est frustré, et les enfants sont étouffés. Il y a donc trois victimes, et un prédateur - l'ego de la mère - qui dénature complètement la fonction maternelle, au détriment de toute la famille.

Quand le rêve a donné son point de vue, on n'a plus de doute, on sait qu'on ne se trompe pas, on comprend ce qui se joue réellement à l'intérieur de soi : c'est ce qui permet de dépasser les obstacles et les difficultés relationnelles.

APOCALYPSE. (voir Baptême, Chapelet, Cène ).

Bible. Signifie "Révélation". Ce texte parle des changements définitifs qui permettront à l'homme de se réaliser en ordonnant son âme autour de son centre spirituel : La fin du monde (de l'ego) = la fin du vieil homme-ego, et l'accession à l'homme nouveau (celui qui sera le maître de son propre ego).

Les rêves apocalyptiques peuvent correspondre à deux situations complètement différentes :

1) Le plan extérieur. Le rêveur est gravement perturbé, il a l'impression que tout s'effondre autour de lui (situation présente ou passée).

2) Le plan intérieur. Il s'agit simplement d'une évolution intérieure. Le rêveur doit sentir que des pans entiers de lui-même s'écroulent, d'anciens comportements le quittent : une nouvelle âme est en train de naître en lui, sur les ruines de l'ancienne. Dans ce cas, la situation de la vie éveillée est sereine. Le rêveur est tout simplement en train de vivre (intérieurement) ce que nous annonce l'Apocalypse. Mais cette révélation procède de la connaissance de soi. Cela signifie que le rêveur adhère totalement à cette interprétation : il sait qu'elle est juste. Dans le cas contraire, il ne doit pas la prendre... et rester sur le plan extérieur.

ARABE. Pour un Européen, il représente son propre ego, surtout s'il est raciste. Malheureusement, si cette traduction n'est pas faite, le rêveur risque de se sentir conforté dans ses préjugés racistes. Souvent, en effet, l'arabe vu en rêve poursuit le rêveur pour le tuer (cela peut aussi être un étranger, ou un noir). Si aucun proche ne met le rêveur en danger, il s'agit forcément de son propre ego.

Sans préjugé raciste, l'arabe représente le rêveur lui-même, ou un proche, dans un aspect de son caractère. Il peut aussi symboliser l'aspect masculin d'une femme, à condition que son sentiment sur les arabes soit entièrement positif. Enfin, s'il s'agit d'une personne identifiée, connue du rêveur, ce qu'il pense d'elle sera déterminant.

Exemple : "Je trouve Karim indépendant et égoïste."

= QUI représente-t-il ? Père ? Mère ? Conjoint ? Enfant ? ou bien le rêveur lui-même ? L'arabe du rêve va permettre d'établir le portrait objectif d'un proche ou de soi-même, ce qui débouche à terme sur la lucidité (un conscient élargi).

 

ARBRE.

Règle générale. Tous les arbres sont des symboles de l'être humain. Dans l'Ancien Testament, Daniel interpréta son rêve d'arbre au Pharaon en commençant par ces mots : "Cet arbre, ô Roi, c'est toi." La psychologie le sait bien, puisqu'elle utilise fréquemment le "Test de l'arbre": on fait dessiner un arbre au sujet, et on l'interprète ensuite, selon les caractéristiques données par le dessin. Rien n'est innocent. Or les enfants dessinent souvent un arbre doté d'un nid (un trou) dans le tronc. Cela signifie en principe qu'ils se sentent en sécurité dans la cellule familiale, ou qu'ils en ont besoin.

Dans cette analyse, l'arbre symbolise les parents ou l'un d'eux. Pour un adulte cela peut signifier qu'il est toujours dépendant de sa mère (ou de son père). Si l'arbre représente un danger, alors que personne n'est une menace pour le rêveur, il sera une évocation de l'ego (cf Fonctionnement).

Mais l'arbre peut être "mort" (= quelque chose ou quelqu'un a "tué" l'âme du rêveur ou l'a fait mourir) ; "cassé", "abattu" (= le rêveur est cassé intérieurement) ; "foudroyé" (= un événement traumatisant l'a meurtri) etc... Bien entendu, l'image peut aussi être positive : Un arbre en fleurs (= une âme épanouie), descriptive : un arbre bien vert (= un rêveur âgé... mais encore "vert"), un saule pleureur (= un caractère plaintif) etc...

L'arbre porteur de fruits évoquera, dans un premier niveau symbolique, les parents et leur(s) enfant(s). Ne dit-on pas que l'enfant est "le fruit" de l'amour ? (voir Fruit)

Bible. Toutefois, il existe un deuxième niveau, directement connecté aux Ecritures : "L'homme doit porter du fruit." Cela signifie que l'homme doit rendre son âme féconde (tout comme son corps peut l'être). La symbolique est celle de notre vie intérieure. Si l'arbre représente le rêveur, le fruit qu'il porte est cette "identité psychique ou spirituelle" qui doit naître à l'intérieur de lui, (dans un rêve), et dont le Nouveau Testament nous parle à travers la naissance du Christ.

Autrement dit, le corps nous montre l'exemple :

De même qu'il est capable de donner naissance à un enfant de chair, notre âme doit être capable de donner naissance à notre véritable identité, cet enfant psychique, que les Chrétiens appellent le Christ. (cf Psychanalyse de la Bible).

Je m'empresse d'ajouter que cet "heureux événement" n'est qu'un premier pas dans un chemin spirituel authentique, et qu'il faut ensuite faire grandir cet enfant, afin qu'il installe la paix dans l'âme en supprimant réellement le pouvoir de l'ego. Or, pour être certain que cette naissance a bien eu lieu, il faut l'avoir vue en rêve, car l'ego ne commande pas nos rêves : ce n'est donc pas lui qui peut nous guider dans cette évolution identitaire ; au contraire, il ne peut que nous mentir. Seule, l'image du rêve, avec le bien-être qu'elle apporte, permet au rêveur de vérifier sa fécondité psychique.

ARC-EN-CIEL. Symbole de l'alliance entre le rêveur (la terre = le corps) et son âme (le ciel), grâce à la pluie de son inconscient.

ARCHEOLOGIE. (voir Fossile et Fouilles). Le rêveur fouille dans son passé. (Réalité ou appel à le faire). Il s'agit souvent de la relation aux parents, qui n'est pas réglée.

ARCHIVES. (voir Bibliothèque et Ecriture). Même sens, avec l'idée supplémentaire de connaissance soi, de prise de conscience, donnée par les papiers et documents.

ARGENT. (voir Banque, et Couleurs). Symbole fréquent de la mère, car l'argent est la couleur de la lune-mère (jeu de mots). Sinon, on peut garder le principe des ressources intérieures. Ceci dit, l'argent étant un des ressorts essentiels de l'ego (avec le pouvoir et le sexe), il peut lui être lié, surtout si le rêveur a une relation problématique avec l'argent (avarice ou prodigalité).

ASSASSIN.(voir Bandit). Sur le plan extérieur, l'assassin peut être un proche qui menace le rêveur, et le met en danger. Sur le plan intérieur, il s'agira de l'ego, qui est trop souvent l'assassin de notre âme, ainsi que l'affirme l'histoire de Caïn ( = l'ego) et d'Abel ( = l'âme).

Dans un contexte positif, l'assassin peut parfaitement symboliser une libération difficile (par rapport à un proche), et imager les difficultés du rêveur à échapper au pouvoir de quelqu'un : il a alors fallu qu'il le "tue" à l'intérieur de lui. Mais dans ce cas, l'ambiance doit être neutre (et même plutôt positive). (cf Oedipe, Mythe et complexe).

AZYME. Bible ( voir Exode, Déluge, et Dieu). Pain azyme. C'est celui qui nourrit l'âme, sans faire "gonfler" l'ego. Inversement, le levain dont l'homme doit se garder, c'est l'ego, qui provoque l'hypertrophie de ses comportements négatifs. (voir Diète et Hostie).

 

*